sanguinaire du CanadaL’agroforesterie est une pratique qui combine des éléments forestiers et agricoles. Voici quelques exemples de systèmes agroforestiers :

  • la plantation de plantes forestières en sous-couvert
  • la plantation d’arbres en champs agricoles (haie brise-vent, système intercalaire, etc.)
  • le pâturage d’animaux en sous-couvert

L’agroforesterie en milieu forestier
En forêt, l’agroforesterie est utilisée pour la réintroduction de petites plantes ou pour la production commerciale de produits forestiers non ligneux (PFNL). Les plantes fréquemment utilisées pour ce genre de systèmes sont le ginseng à cinq folioles, la sanguinaire du Canada, l’actée à grappes noires, l’asaret du Canada et la matteuccie fougère-à-autruche.

Pour en savoir plus :
Une expérience de culture intercalaire de produits forestiers non ligneux dans une plantation de feuillus
La matteucie fougère-à-l’autruche : la cultiver pour la protéger
Dispositifs Sylva-agro-noyers et Sylva-agro-bois précieux en Mauricie
Guide des principaux PFNL de l’Estrie
Cultur’Innov, un organisme de service-conseil en agroforesterie

Bande riveraine en milieu agricoleL’agroforesterie en milieu agricole
L’ajout d’arbres en champs agricoles est bénéfique pour l’écosystème.

  • Augmentation de la qualité des sols (fertilité, matière organique, pédofaune, etc.)
  • Réduction de la pollution agricole
  • Augmentation de la pollinisation
  • Création d’habitats pour la faune
  • Réduction de l’effet des vents
  • Et plus encore…

Pour en savoir plus :
Guide pour la réalisation de plans d’aménagement agroforestiers
À chacun sa bande riveraine
Fiducie de recherche sur la forêt des Cantons-de-l’Est
Agrosylviculture riveraine de Missisquoi – bassin versant de la rivière aux brochets
Biens et services écologiques de l’agroforesterie