construction bâtiment en boisLa réaction d’un bâtiment aux tremblements de terre dépend de sa rigidité et de sa résistance à des forces horizontales et verticales, et plus particulièrement au cisaillement. Après une analyse de la résistance des bâtiments aux importants séismes ayant touché notre planète au cours des 40 dernières années, les bâtiments à ossatures en bois tels que construits au Canada (à plate-forme) sont très résistants aux séismes, peu importe leur âge. De plus, le bois étant léger, il reçoit moins d’énergie de la part du sol en mouvement, ce qui accroît la résistance.

Par exemple, lors du tremblement de terre de 1995 au Japon, les maisons anciennes à l’architecture traditionnelle japonaise (poteaux et poutres) ont été détruites. Tandis que les maisons récentes, dont la structure répond aux normes canadiennes, n’ont presque pas été endommagées.

Structure à ossature légère - Usine de La Charpenterie Les points importants pour une bonne résistance antisismique :

  • un premier niveau solide (les grandes devantures vitrées demandes une bonne conception)
  • une fondation solide sur un sol stable
  • une bonne fixation entre les murs et les fondations
  • un solide clouage des éléments en bois aux colombages
  • une bonne résistance latérale des murs principaux

Pour en savoir plus :
Des maisons à l’épreuve des tremblements de terre

Vidéo de simulation de tremblement de terre :