Aménagement pour la fauneLors d’interventions en forêt, plusieurs mesures générales en lien avec les habitats favorisent la faune telles que :

    1) maintenir la diversité des essences au sein des différents peuplements forestiers;
    2) diversifier le type de coupes et pratiquer des coupes de formes irrégulières afin de multiplier l’effet de bordure;
    3) conserver les arbustes en sous-étages; ils servent d’obstruction visuelle et de nourriture;
    4) protéger et conserver les arbres, les arbustes et les plantes qui portent des fruits; ils sont une source de nourriture importante pour les oiseaux;
    5) diriger les déchets de coupe en paquet afin de créer des abris pour la petite faune;
    6) éviter de tronçonner les arbres abattus, mais non utilisables commercialement;
    7) conserver les aulnaies;
    8) préserver les chicots et les arbres-vétérans;
    9) protéger les sols sensibles ainsi que les cours d’eau et leurs rives;
    10) exécuter, si possible, les traitements sylvicoles durant l’hiver afin de fournir de la nourriture aux cerfs de Virginie.

demi-abattageCes mesures peuvent être bénéfiques à un grand nombre d’espèces. À titre d’exemple, en préservant certaines composantes de vieilles forêts, on conserve des éléments nécessaires à l’habitat de plusieurs espèces telles que le grand pic, qui creuse son nid dans des chicots. Ces cavités seront par la suite utilisées par plusieurs autres espèces animales (canard, hirondelle, martre, chauve-souris, etc.).

On peut aussi conserver les arbustes du sous-étage, ainsi l’habitat demeure adéquat pour plusieurs petits animaux comme le lièvre. Les arbustes augmentent l’obstruction latérale et réduisent les capacités de détection des prédateurs. S’il n’y a aucune obstruction visuelle, il est possible d’en créer par la technique du demi-abattage.

Il est aussi possible de faire des aménagements spécialisés pour améliorer l’habitat d’une espèce animale particulière. Pour en savoir plus, visitez la page de l’animal désiré dans la section Faune.

Plan d’aménagement Forêt-Faune
Le plan d’aménagement forêt-faune est un outil de planification visant à mieux concilier l’aménagement forestier et faunique, et ce, dans une optique de développement durable. Il contient :
1) les principaux potentiels fauniques et forestiers, actuels et futurs;
2) les éléments, les habitats et les écosystèmes à conserver pour maintenir la biodiversité;
3) les zones sensibles;
4) les possibilités d’intervention favorisant à la fois la productivité forestière et la productivité faunique.
Ces informations permettent au propriétaire de bien visualiser les composantes d’habitat qu’offre sa propriété et celles qui font défaut pour les différentes espèces ayant une valeur économique ou biologique.

Pour en savoir plus : 
Fondation de la faune
Fiche À la découverte des indices fauniques
Les étangs temporaires – importants en permanence
Guide d’intégration des habitats fauniques à la planification forestière
Guide de martelage forêt-faune adapté à la forêt privée
Cahier de balises techniques à l’application de mesures d’atténuation fauniques en forêt privée au Centre-du-Québec