superviseurLa conservation et la protection des écosystèmes forestiers créent des emplois très intéressants pour quiconque s’intéresse à la nature. Ces métiers sont indispensables au bon maintien des forêts et de leurs habitants.

Le technicien de la faune et de la flore travaille directement avec le monde du vivant, que ce soit sur le terrain ou en laboratoire. Il réalise des inventaires écologiques et collabore entre autres à des projets d’aménagement forestier. Il effectue des analyses sur des échantillons prélevés en nature et peut participer à des activités de recherche scientifique.

L’écoconseiller donne des conseils dans le domaine de l’environnement, gère des équipes multidisciplinaires et communique avec le public. Il diagnostique les problèmes afin de mieux faire circuler l’information et cherche à concilier les intérêts parfois contradictoires d’industries, de groupes écologistes et de résidants. Il analyse, planifie et met en application des projets de développement durable. Il peut autant travailler comme expert-conseil qu’en tant qu’employé d’une municipalité, d’un gouvernement ou d’une entreprise privée.

Le biologiste est un expert des sciences de la vie. Il peut se spécialiser dans de nombreux domaines, tels que l’écologie, la microbiologie, l’entomologie et la génétique. Qu’il travaille sur le terrain ou dans un laboratoire, ses compétences sont utiles en recherche, en gestion des ressources naturelles et en protection de la nature. Que ce soit pour informer, sensibiliser, convaincre ou pour diffuser des résultats de recherche, la communication est au cœur du travail du biologiste.

Arboriculteur élagueurL’arboriculteur / élagueur soigne et traite les arbres en milieu urbain et périurbain afin de préserver leur santé, de prévenir les dommages sur les infrastructures et d’éliminer d’éventuels dangers. Il fait la taille de formation des jeunes arbres tant en milieu urbain que forestier. Il est appelé à couper les branches mortes ou saines d’arbres jeunes ou matures, à dégager des lignes électriques, à enlever les souches d’un terrain à la suite d’abattage d’arbres, à s’occuper de la plantation, à fertiliser des arbres et des arbustes et à pulvériser des pesticides sur les arbres afin de maitriser certains insectes ou de combattre une maladie. L’arboriculteur / élagueur ayant quelques années d’expérience est en mesure de prescrire un traitement à effectuer sur l’arbre à la suite de l’examen de ses caractéristiques et de son environnement.

L’agent de protection contre le feu supervise les activités de lutte contre les incendies de forêt et de prévention. Une grande partie de son travail est de sensibiliser les différents utilisateurs aux causes et aux conséquences des incendies de forêt d’origine humaine. Il peut entre autres être amené à inspecter de la machinerie forestière, car celle-ci est souvent responsable d’incendies de forêt lorsqu’elle est mal entretenue.

L’agent de protection de la faune assure une surveillance sur l’ensemble de son territoire. Il prévient et décèle les abus, le braconnage et toutes les situations irrégulières de chasse ou de pêche sportive. Il fait respecter les règlements visant à protéger la ressource faunique, les ressources naturelles et l’environnement. Son travail consiste également à sensibiliser le public à l’importance de conserver l’équilibre de l’écosystème.