Les arbres retiennent le solLes biens et services écologiques d’un milieu représentent l’ensemble des bénéfices, qu’ils soient matériels ou immatériels, que procure ce milieu à l’être humain. Voici quelques exemples de bénéfiques que nous procure la forêt :

  • Purifier l’air (produire de l’oxygène et capter les gaz polluants et les poussières)
  • Climatiser et améliorer la ventilation
  • Réduire l’érosion des sols
  • Préserver la qualité de l’eau
  • Réduire les risques d’inondation
  • Maintenir la biodiversité
  • Capter du carbone
  • Améliorer la qualité des sols
  • Créer des milieux propices à l’activité physique
  • Contribuer au bien-être psychologique
  • Favoriser la santé et le rétablissement des malades
  • Créer un environnement plus tempéré
  • Diminuer l’éblouissement en voiture
  • Diminuer la vitesse des vents, les poudreries…
  • Réduire la pollution sonore
  • Masquer partiellement les mauvaises odeurs
  • Améliorer l’esthétique
  • Préserver l’intimité
  • Augmenter la valeur des propriétés
  • Réduire des coûts de chauffage, climatisation, filtration, drainage…
  • Générer des emplois

Le maintien du couvert forestier (avec ou sans récolte de bois) permet à ces bénéfices de perdurer dans le temps. En contrepartie, la conversion du couvert forestier pour l’expansion urbaine génère des coûts, car il faut compenser les bénéfices perdus par des infrastructures humaines. Par exemple, une réduction de la purification des eaux exigera de nouvelles ou plus performantes stations d’épuration. Certaines études ont d’ailleurs démontré qu’il était moins coûteux de restaurer des milieux naturels que de créer des stations d’épuration.

Pour en savoir plus :
Biens et services écologique en Montérégie Est
La valeur des arbres de la ville de Toronto
Les rôles de l’arbre en ville
Savez-vous ce que la nature fait pour nous?