Les forêts sont classées selon les arbres qui les constituent. On distingue d’abord trois grandes catégories :

Forêt feuillue Forêt mixte Forêt de conifères
La forêt feuillue : 75 % des arbres ou plus possèdent des feuilles caduques, qui tombent avant l’hiver. La forêt mixte : la forêt compte des feuillus et des résineux et chacun de ces types représentent entre 26 et 75 % des arbres. La forêt de conifères : 75 % des arbres ou plus possèdent des feuilles sempervirentes, qui persistent dans l’arbre toute l’année.

 

Région Forêt feuillue Forêt mixte Forêt de conifères
Estrie 34 % 43 % 17 %
Centre-du-Québec  48 % 28 % 16 %
Montérégie Est 60 % 22 % 5 %
Chaudière-Appalaches  21 % 45 % 27 %

 

Ces grandes catégories se subdivisent par la suite en peuplements. Ces derniers sont aussi classés selon les arbres qui y poussent, mais les noms seront attribués en fonction des espèces d’arbres. Par exemple, un peuplement peut porter le nom d’érablière à bouleau jaune. Cela veut dire que l’espèce dominante de la forêt est l’érable et la deuxième espèce la plus importante est le bouleau jaune. Voici quelques noms de peuplement rencontré dans le sud du Québec et l’espèce dominante qui lui est associée :

 

Nom du peuplement Espèce dominante
Érablière Érable
Bétulaie Bouleau
Frênaie Frêne
Chênaie Chêne
Prucheraie Pruche
Pessière Épinette
Pinède Pin
Sapinière Sapin
Cédrière Thuya occidental (cèdre)

 

Équienne ou innéquienne

Les forêts se caractérisent aussi en fonction de l’âge des arbres qui la composent. Une forêt dont les arbres ont la même âge se qualifie comme équi enne. Si les arbres sont d’âges différentes, elle sera de type inéquienne.

Forêt équienne

Forêt équienne

Forêt inéquienne

Forêt inéquienne