La tradition de la cueillette des petits fruits est bien ancrée dans les mœurs des Québécois. Mais vous souvenez-vous du temps où on allait aux noix? Non? Pourtant, nos aïeux profitaient chaque automne de cette richesse dont recèlent nos forêts. Après l’Ontario, le Québec est la province canadienne qui possède le plus large éventail d’arbres à noix indigènes, dont plusieurs sont comestibles, voire délicieuses! Voici 5 d’entres eux :

Noix du caryer ovaleCaryer ovale

Noix : Les noix sont de grosseurs très variables. Le brou épais qui enveloppe la noix  noircit et s’ouvre en quatre parties, dégageant la noix blanchâtre et lisse. Dure à casser à cause des parois internes supplémentaires que l’on ne retrouve pas dans les autres noix de Caryer, l’amande de la noix est aussi dure à extraire. Le goût en vaut toutefois la peine.

Âge de fructification : Les arbres commencent à produire à 40 ans, mais la production fruitière sera optimale seulement à 60 ans. Le caryer ovale produira des noix à une fréquence de 1 à 3 ans.

Période de récolte : Les fruits tombent à l’automne à partir de la fin septembre jusqu’à décembre. Lorsque mûr le brou tombe et libère immédiatement la noix. On peut alors facilement les cueillir sur le sol et enlever les brous secs.

Noix du  hêtre à grande feuilleHêtre à grande feuille

Noix : Le brou, appelé faîne, est légèrement épineux et recouvre 2 noix recouvertes d’une écaille ayant 3 angles aigus de 1,8 à 2,2 cm.

Âge de fructification : Le hêtre à grande feuille commence à produire vers 40 ans, mais le production fruitière sera optimale seulement à 60 ans. Il produira des noix à une fréquence de 2 à 8 ans.

Période de récolte : Les faînes s’ouvrent de septembre à novembre et tombent au sol.

Noix du noisetier à long becNoisetier à long bec

Noix : Les noix sont très petites et poussent en groupes de 2 à 4 sur un pédoncule de l’année en périphérie de l’arbuste. La noix est recouverte de petits poils piquants, irritants ainsi les mains des cueilleurs. Les bienfaits de la noisette sont très justifiés, avec ses propriétés anti-inflammatoires, ses gras non-saturés et sa faible teneur en cholestérol.

Âge de fructification : Le noisetier à long bec commence à produire vers 3 à 4 ans, mais le production fruitière sera optimale plutôt vers 7 à 10 ans. Des vergers de noisetiers bien établis ont pu produire jusqu’à l’âge de 50 ans et plus aux États-Unis et en Europe.

Période de récolte : Mi-août à début septembre

Noix du noyer cendréNoyer cendré

Noix : Les noix sont environ 2 fois plus longues que larges, pointues de 7 cm de longueur, regroupées de 2 à 4 noix. Brou couvert d’un duvet dense et visqueux. Surface de la coque marquée de sillons irréguliers et accentués.

Âge de fructification : Le noyer cendrée commence à produire vers 20 ans, mais le production fruitière sera optimale seulement à 30 ans. Il produira des noix à une fréquence de 2 à 3 ans.

Période de récolte : Fin septembre à novembre

Noix du  noyer noirNoyer noir

Noix : Les fruits fermes et pendants, sont regroupés en nombre de 1 à 3. Le brou aromatique et globuleux de 4 à 6 cm de diamètre et de couleur jaune verdâtre à brun entoure la noix brune à coque très dure et très sillonnée. Chaque noix contient 2 lobes et une amande huileuse.

Âge de fructification : Le noyer noir commence à produire vers 12 ans, mais le production fruitière sera optimale seulement à 30 ans. Il produira des noix à une fréquence de 2 à 3 ans.

Période de récolte : Septembre à octobre

Fiche technique sur les arbres à noix comestibles