Asaret du CanadaNom latin : Asarum canadense
Nom anglais : Wild ginger

Description
Plante : tige pubescente et charnue

Feuille : 10 à 18 cm de longueur, vert foncé sur le dessus, forme cordée (en forme de coeur), large, pubescente, poussant en paire et formant généralement un tapis au ras du sol

Fleur : fleur unique, pourpre à brunâtre, pubescente, a une forme de petite coupe qui comporte 3 lobes pointus, très discrète, se cache sous les feuilles

Habitat
L’asaret du Canada aime les vieilles forêts de feuillus. Il va être présent plus particulièrement dans les sous-bois riches des érablières à caryer et à tilleul.

Période de récolte
Printemps ou automne, avant les premières gelées

Utilisation médicinale
L’asaret est stimulant, expectorant, diurétique, tonique, carminatif, analgésique et fébrifuge. Lors des affections des voies respiratoires, les feuilles de l’asaret peuvent être infusées pour soulager, par exemple la grippe, le rhume, la bronchite et l’asthme. L’asaret est reconnu aussi pour favoriser la sudation. Le rhizome contient des principes actifs qui agiraient comme anti-inflammatoires, antibactériens et anticancéreux. Les mites sont éloignées par la propriété désodorisante de l’asaret du Canada.

Loi
L’asaret du Canada possède le statut de vulnérable pour la cueillette commerciale et le nombre de plants maximums pouvant être récoltés est de 5 en milieu naturel. De plus, la vente est interdite. Néanmoins, il est possible de faire de la plantation pour cette espèce. Lorsque l’asaret est cultivé par plantation, il faut attendre à la quatrième année avant le début de la récolte.

Fiche complète de l’asaret du Canada

Informations tirées du Guide des principaux PFNL de l’Estrie